top of page

Grupo az radio

Público·308 miembros
Anthony Edwards
Anthony Edwards

Les Rolling Stones Vont Chanter à Cuba Pour La Première Fois



Les Rolling Stones vont donner un concert à La Havane (Cuba) le 25 mars. C'est la première fois qu'un "groupe de rock anglais" se produit dans le pays, précise le communiqué du groupe (en anglais). Cet événement marque l'ouverture progressive du régime cubain, qui considérait autrefois le rock comme une "déviation idéologique". Ce spectacle de plein air sera donné gratuitement au complexe sportif Ciudad Deportiva, quelques jours après une visite historique à Cuba du président américain Barack Obama, prévue les 21 et 22 mars.




Les Rolling Stones vont chanter à Cuba pour la première fois



En avril 1962, le Blues Incorporated, groupe monté par Alexis Korner et ouvert à de nombreux musiciens, joue ses premiers concerts[8]. Parmi les musiciens qui montent sur scène, Jack Bruce, Ginger Baker, Charlie Watts et aussi le groupe formé par Brian Jones. Ce dernier qui se produit sous le nom d'Elmo Lewis, impressionne le public en jouant de la guitare slide (à l'époque inconnue en Angleterre)[8]. Mick Jagger, Keith Richards et Dick Taylor rejoignent le Blues Incorporated mais tendent à s'éloigner du rhythm and blues pur et dur pour jouer du rock'n'roll (notamment du Chuck Berry et Jimmy Reed)[9]. Brian Jones rencontre pour la première fois Mick Jagger, Keith Richards et Dick Taylor le 2 avril 1962 au Ealing Jazz Club[10].


Le 11 mars 1963, le groupe enregistre une démo à l'IBC Studio de Portland Place, à Londres - avec comme ingénieur du son le futur mythique Glyn Johns - composée de reprises de Rythm & Blues[18]. Le 21 avril 1963, les Beatles rencontrent pour la première fois les Rolling Stones au club Station Hotel Richmond, club où les Stones jouaient le soir-même[19]. La première photo officielle du groupe en concert, prise par Dezo Hoffmann, date du 4 mai 1963 : Mick, Charlie, Brian, Bill et Keith (seuls visibles) participent à un gala de bienfaisance organisé par le journal News of the World à Battersea[20]. Les Stones joueront régulièrement au Ealing Club, puis au Crawdaddy, club que vient d'ouvrir Giorgio Gomelsky. De quelques dizaines de spectateurs, l'audience passe rapidement à plusieurs centaines, dépassant les capacités de la salle.


Le 7 juillet 1963, ils font leur première apparition télévisée dans l'émission Thank Your Lucky Stars de Pete Murray. Leur look, pourtant conventionnel de nos jours, paraît outrancier. Leurs cheveux longs, qui recouvraient juste les oreilles, font scandale. Ce look original et leur attitude parfois méprisante donnent des idées à Andrew Loog Oldham. Afin de se démarquer des Beatles, apparus un peu plus tôt et dont la popularité est exceptionnelle, le jeune manager des Stones leur crée une image de mauvais garçons , en opposition aux allures de gentils gendres des Fab Four. Jagger et sa bande cultivent leur différence, refusant très rapidement le costume-cravate[28], insistant sur leur chevelure, et défraient la chronique par leurs frasques[29]. Celui qui est surtout visé pour son côté mauvais garçon , n'est ni Mick Jagger, ni Brian Jones, mais Bill Wyman qui, du groupe, est celui qui possède les cheveux les plus longs et qui a toujours une mine renfrognée[30]. C'est aussi lui qui est à l'origine de la première des nombreuses frasques du groupe : il est condamné pour avoir uriné sur le mur d'une station-service[31].


1967 sera une année particulière pour les Rolling Stones, tant artistique que privée, voire judiciaire, et des premiers problèmes qui vont ébranler le groupe et particulièrement Brian Jones. Après la sortie de Between the Buttons en janvier, le groupe commence à travailler sur le prochain album. En attendant, l'année 1967 est surtout consacrée aux activités parallèles et les Stones s'investissent dans différents projets personnels. Keith Richards s'achète la maison de Redlands, qui sera l'une des bases du groupe, Bill Wyman fait de la production, Brian Jones compose une bande originale de film et forme avec Anita Pallenberg un couple médiatisé, icône du Swinging London. C'est aussi l'époque des vacances : en février et en mars, le groupe profite du temps libre avant la prochaine tournée européenne. Ainsi, Brian, Keith, Anita Pallenberg, Mick et sa nouvelle petite amie Marianne Faithfull partent en vacances au Maroc.


Mais le groupe connaît d'importants déboires judiciaires cette année-là. Le 12 février 1967, Mick Jagger et Keith Richards sont arrêtés au domicile de Keith à Redlands pour possession de drogues. Vite relaxés, ils ne feront pas de prison, en dehors des quelques jours dans l'attente de leur comparution. Le quotidien The Times viendra à leur secours avec un éditorial en leur faveur[46], prémices du changement de société en cours. Parmi les nombreux soutiens de tous bords les Who sortiront immédiatement un 45 tours en solidarité, avec 2 compositions des Stones[47]. Si Mick et Keith arrivent à se sortir de leurs ennuis judiciaires, Brian Jones, lui, connaît plus de difficultés. Arrêté une première fois en mai 1967, puis une deuxième fois en mai 1968, il vit très mal cette situation et souffre de dépression nerveuse.


Avec ces problèmes judiciaires et internes, le groupe se retrouve contraint d'arrêter les tournées pendant deux ans. Après avoir tourné de façon ininterrompue depuis leurs débuts, donnant entre 250 et 300 concerts par an, le groupe effectue sa dernière tournée européenne du 25 mars au 17 avril. Il est le premier groupe du bloc de l'ouest à jouer un concert de rock en Pologne le 13 avril. Mais la venue dans ce pays, ainsi que les deux concerts joués ce soir-là ne plaît pas forcément aux autorités. Le groupe ne retournera pas jouer avant de nombreuses années dans les pays du bloc de l'est. Le groupe joue son dernier concert le 17 avril 1967 à Athènes en Grèce avec Brian Jones. Comme les Beatles, les Rolling Stones avaient subi depuis leurs débuts l'hystérie des foules dans les salles et en dehors, phénomène que l'on appelait la beatlemania. Particulièrement éprouvants, les concerts des Stones tournaient souvent à l'émeute à cause des fans qui tentaient de monter sur scène ou des bagarres dans le public. De nombreuses fois, les Rolling Stones furent contraints de s'enfuir de scène au bout de quelques minutes poursuivis par des fans. Les coûts des dégâts et le nombre de blessés sont parfois importants comme à Blackpool, à La Haye ou Paris[48].


Pour fêter leurs quarante années de carrière, les Rolling Stones repartent en tournée mondiale en 2002-2003. Le groupe n'a pas d'album à promouvoir cette fois, sinon une compilation qui comporte quatre titres inédits, Forty Licks. Elle contient sur le premier disque leurs chansons appartenant à ABKCO (années 1960) et le second ceux de 1971 à 2002 avec quatre inédits, dont le tube Don't Stop et Losing My Touch chanté par Keith. Pour cette tournée ils répètent plus de quatre-vingts chansons tirées de l'ensemble de leur répertoire (notamment des chansons jamais jouées sur scène comme Can't You Hear Me Knockin'). Ils en profiteront aussi pour écumer un grand nombre de petites salles, dont de nouveau l'Olympia de Paris. La tournée est remarquée pour sa vigueur, le plaisir qu'ils ont à jouer ensemble, le son et l'énergie. Elle sera l'occasion du premier DVD des Rolling Stones, Four Flicks, qui reprend trois concerts (à New York au Madison Square Garden, à Paris à l'Olympia et au Stade de Twickenham) et plus de quarante chansons.


En 2021, le groupe annonce son retour sur scène pour une tournée nord-américaine The Rolling Stones USA No Filter Tour qui doit se dérouler du 26 septembre à Saint-Louis (Missouri) au 20 novembre à Austin (Texas)[113]. Mais pour la première fois depuis 1963, Charlie Watts sera absent et la batterie sera assurée par Steve Jordan, fidèle accompagnateur de Keith Richards en solo. En effet, Charlie doit prendre du temps pour se remettre d'une intervention médicale[114]. Il réagit lui-même à son absence : Je travaille dur pour être en pleine forme, mais j'ai accepté aujourd'hui, sur les conseils des experts médicaux, que cela prenne du temps. Après toutes les difficultés que le COVID a causé aux fans, je ne veux vraiment pas que ceux qui détiennent des billets pour cette tournée soient déçus par un autre report ou une autre annulation [113].


Remastrisé et remixé en Dolby Atmos et en son 5.1 en 2018, ce film novateur sorti pour la première fois en 1972, mêle couleurs, sons, rêves et réalités. Il comprend des séquences uniques de John et Yoko pendant la réalisation de l'album Imagine, et reprend cette musique iconique en y intégrant des titres de l'album "Fly" de Yoko.


Keith Richards (70 ans), Mick Jagger (72 ans), Charlie Watts (74 ans) et Ronnie Wood (68 ans) viennent à peine de terminer leur tournée mondiale qu'ils prévoient déjà de repartir en concert l'an prochain en Amérique du Sud. Le mythique groupe de rock, qui devrait sortir un nouvel album dans le courant de l'année 2016, devrait même très certainement faire un arrêt à Cuba pour la première fois, selon les informations de l'AFP, qui a relevé la présence de Mick et son fils de passage à la Havane.


Présentation : Icône, star des années 1990, égérie de M6, musicienne à l'origine d'un nouveau style, Ophélie Winter reste l'idole d'une génération. Du hit-parade aux Victoires de la musique en passant par le cinéma, elle s'est imposée comme une artiste incontournable de la scène française. Jour après jour, elle a tout donné à ce métier qui l'habitait, emportée par le tourbillon du succès. Pourtant, derrière les paillettes, personne ne connaît vraiment l'histoire de cette personnalité authentique et viscéralement à fleur de peau, plongée dès l'enfance dans l'univers du showbiz. Réduite par les médias à une image de poupée blonde, elle s'est forgée un caractère de battante pour affronter les revers de la célébrité et les coups durs de la vie. Pour la première fois, dans un récit intime et sans fard, Ophélie partage avec nous la leçon que la vie lui a apprise : la résilience.


Acerca de

¡Te damos la bienvenida al grupo! Puedes conectarte con otro...

Miembros

bottom of page